Sobreviviente - Survivant

Sobreviviente


Cansado del ostracismo
vasta de zozobrar.
No mas de eterno naufragio
es la hora de nadar.
De procurar una orilla,
una playa, un solaz.
Aunque sin brújula
es difícil, norte
este, sur, oeste
no importa tierra habrá.
El hecho es partir a nado
y nadando continuar
no hay mar que sea tan ancho
que no se pueda cruzar.


Survivant

Fatigué de l'ostracisme
assez pour faire chavirer.
Pas plus de naufrage éternel
il est temps de nage.
Pour obtenir un bord,
une plage, un réconfort.
Même sans boussole
est difficile, nord
est, sud,ouest
peu importe, la terre sera.
Le fait commencent de nager
et nage continuer
pas une mer qui est aussi large
qui ne peuvent pas être franchies.


José Andrés de Vera y paysal

Entradas populares